Règles de sécurité

Règles de sécurité

Règles importantes à rappeler

En raison d'accidents fréquents sur Bordeaux Métropole entre des cyclistes et des automobiles / camions / transport en commun, nous vous invitons à la plus grande vigilance pour votre sécurité et celle des autres.

Angles morts

  • L’angle mort est un espace situé autour d’un véhicule et qui n’est pas visible par le conducteur.
  • La non visibilité augmente considérablement le risque d’accident Il arrive, notamment pour les gros gabarits (camion et bus), que l’angle mort du véhicule empêche le conducteur de voir le cycliste.
  • UN CONSEIL : ne restez jamais à côté d’un camion ou d’un bus. Préférez vous placer loin devant ou bien restez derrière mais jamais sur les côtés.

En cas de nuit ou de pluie

  • Restez bien visible !
    Pensez à l’éclairage : Tout vélo doit être équipé d’un feu blanc ou jaune à l’avant et d’un feu rouge à l’arrière ! De plus, vous devez obligatoirement porter un gilet rétro réfléchissant pour votre sécurité !

Feux tricolores

  • Lorsque vous arrivez à un feu tricolore, arrêtez-vous. Vous êtes soumis au code de la route, comme pour un véhicule, vous devez vous arrêter aux feux tricolores.

Feux aux abords du tramway

  • Soyez vigilants aux abords du tramway. Pour rappel, le tramway met 40 mètres à s’arrêter. Vous devez vous arrêter au feu rouge lorsqu’un tramway arrive.

Les 10 conseils de Vélo-Cité !

Rouler dans un sas pour cycliste  

Le sas est un aménagement réservé aux cyclistes et situé devant la ligne d’effet des feux. L’intérêt du sas est multiple : il permet aux cyclistes de ne pas respirer les gaz d’échappement des véhicules motorisés, de pouvoir tourner à gauche plus facilement, de montrer la place des cyclistes sur la chaussée et de leur permettre de mieux s’insérer dans la circulation. Ne pas respecter le sas pour un véhicule motorisé équivaut à recevoir une amende de 35 €.

S’engager dans un double sens cyclable  

Il s’agit de rues à sens unique où les cyclistes peuvent rouler dans les deux sens.Ces dispositions permettent de raccourcir les trajets et de rendre la ville plus perméable aux cyclistes. Le décret du 30 juillet 2008 généralise le double sens dans les zones 30. Les municipalités ont désormais 2 ans pour mettre en conformité les arrêtés et la signalisation.

À Bordeaux les doubles sens s’étendent à tout l’hyper-centre avec comme objectif de généraliser la mesure dans les toutes prochaines années. Et en périphérie ? Des villes comme Blanquefort, Bègles, Mérignac, Talence ou encore Pessac agissent en ce sens.

Tourner à droite des bus et des camions  

Lorsqu’il arrive à un carrefour, le cycliste doit se méfier des véhicules qui tournent à droite. Il arrive, notamment pour les gros gabarits (camion et bus), que l’angle mort du véhicule empêche le conducteur de voir le cycliste. Un conseil : ne restez jamais à côté d’un camion ou d’un bus. Préférez vous placer loin devant ou bien restez derrière mais jamais sur les côtés. Dans les carrefours, ralentissez afin de vous assurer qu’il n’y ait pas une éventuelle manœuvre de "tourne-à-droite".

Circuler dans une rue étroite  

Trop souvent, le cycliste circulant dans une rue étroite (chaussée moyenne de 3 mètres) réagit mal lorsque survient une voiture : le cycliste se laisse dépasser en se plaçant le long des voitures en stationnement.

Ceci est extrêmement dangereux en cas d’ouverture inopinée d’une portière. Toujours en pareil cas, le cycliste rase le trottoir et le caniveau ce qui n’est pas mieux (risque de heurter la bordure du trottoir).

Dans tous les cas, le résultat sera le même, le cycliste sera frôlé par la voiture !

Pour rappel, le code de la route impose aux véhicules motorisés de laisser une distance d’1 mètre en ville lorsqu’ils doublent un vélo (1,50 mètre hors agglomération).
Si la chaussée fait 3 mètres de large, il est manifestement impossible de respecter cette obligation: 1 mètre de distance + 2 mètres pour l’envergure d’une voiture + 1 mètre d’envergure pour le vélo = 4 mètres.

Pour se protéger, le cycliste doit donc rester au centre de la chaussée. Les véhicules doivent patienter derrière et ne doubler que lorsque la largeur de chaussée le permet.

Tourner à gauche par la droite  

Vouloir tourner à gauche à vélo sur les grands axes s’avère difficile.

Sur certains carrefours (principalement sur les boulevards), le vélo est invité à tourner à gauche par un dégagement protégé sur la droite.La mesure permet d’attendre au carrefour que le feu passe au vert et ainsi d’aller à gauche en toute quiétude. Un panneau carré avec fléchage vert nous y invite.

En d’autres endroits, le tourne à gauche se fait à l’aide d’un appel vélo au carrefour. Pour exemple, à Bordeaux, le passage des cyclistes peut se faire en diagonale à la barrière Saint Augustin.

Utiliser un couloir de bus  

Tous les couloirs de bus de Bordeaux et de son agglomération sont autorisés aux vélos (sauf rare exception).

L’autorisation se manifeste par une figurine vélo marquée au sol et un panonceau indiquant « vélos autorisés ». Les bus et les cyclistes passent lorsque se déclenche le feu orange clignotant.

Lorsque le bus s’arrête ou qu’il est en mouvement, le cycliste se placera toujours derrière ou devant mais jamais sur les côtés (angle mort).
Toujours se méfier des manoeuvres à gauche et à droite de ces gros véhicules !

Tourner à droite au feu rouge  

Nouvellement arrivés sur une dizaine de carrefours de Bordeaux et de la périphérie (Blanquefort et Mérignac), les tourne-à-droite cyclistes permettent de tourner à droite lorsque le feu est rouge.

Cette mesure vise à assouplir un Code de la Route centré sur l’automobile et ses spécificités et à encourager la pratique du vélo.

Au carrefour, le cycliste cède le passage au piéton qui reste de toute manière prioritaire lors de sa traversée au feu vert.

Franchir une voie de tramway  

Traverser la voie de tramway doit se faire de façon perpendiculaire.

Lorsque cela est autorisé, le cycliste est amené à circuler sur la voie du tramway. Il est impératif de s’éloigner le plus possible du creux du rail. Se déporter à gauche ou à droite doit se faire de manière à ne jamais être parallèle à ce creux.

Ce conseil s’applique aux bordures des trottoirs ou des rues piétonnes. La rue Sainte Catherine illustre bien l’exemple.

Se retourner au démarrage  

Lorsqu’on s’arrête sur le bas côté ou le long du trottoir et que l’on souhaite soudain repartir, il faut veiller à se retourner pour voir si aucun véhicule n’arrive. Cela évite aux autres usagers arrivant derrière soi d’être surpris par un brusque démarrage !

S’engager dans un carrefour en Y  

Dans un carrefour en Y, l’attention doit être de mise. Afin de ne pas vous faire couper la trajectoire, indiquez clairement votre intention !

Le bras tendu fera comprendre à l’automobiliste votre volonté d’aller à gauche et non à droite.